lundi 26 janvier 2015

Embrasse vintage (et son diagramme)

Du crochet ce lundi mais vintage : j'ai encore fouillé le passé et précisément les ouvrages de ma grand-tante Marie, afin de réaliser des embrasses pour mes doubles rideaux suédois. Une occasion d'utiliser ce galon inachevé avec quelques restes de fil de lin aux couleurs dépareillées puisque la page de journal "la mode illustrée" de 1924 me fournissait les explications.

galon au crochet cartier bresson

Mais à quel projet destinait-elle ce galon fait de gros lin Cartier Bresson ? Le journal précise sobrement le coût de 5 francs et l'intitulé " Entre-deux au crochet pour ameublement". D'après Robert, un entre-deux est une bande de dentelle, tulle ou broderie destinée à assembler deux morceaux de tissus.

journal la mode illustrée avec explication de crochet

Pour détourner l'entre-deux de Marie, il a fallu user jusqu'au plus petit reste de lin pour réunir le même grammage de son échantillon puis œuvrer pour réaliser un second métrage similaire. Sans lexique, les points n'avaient vraisemblablement pas le même nom : bar. pour barrette soit bride, demie bar. pour maille serrée. Après déchiffrage, j'ai dessiné le diagramme, remis au propre pour ceux que cela motiveraient. Ce galon est amusant à monter avec son cinquième rang fantaisiste qui nécessite de retourner l'ouvrage en court de route pour crocheter des verticales.


A gauche, l'ouvrage de Marie, à droite, mon premier essai en demie-bride. Le galon de Marie est réalisé en mailles serrées.

Travaillant en accommodant des restes de restes, la couleur se devait d'être unifiée à la teinture au thé, avec pour cette fois un mordançage au vinaigre.

teinture au thé russe sur fil cartier bresson

Les galons ont été préalablement lavés dans une eau savonneuse puis plongés dans un bain bouillant de thé russe, cuits pendant 30 minutes puis oubliés une heure. La couleur était parfaitement uniforme mais allait perdre fatalement de l'intensité aussitôt rincée. Je l'ai donc laissé dégorger une trentaine de minutes dans une eau froide fortement vinaigrée sans savoir s'il était utile d'en mettre autant. 

embrasse au crochet pour rideaux

Après séchage, les deux projets montrent une légère différence de tonalité qui peut passer pour un effet d'ombre et de lumière alors qu'une personne avertie le verrait. A ce jour, j'ai laissé telles quelles mes embrasses, ne souhaitant pas recourir à des produits chimiques irréversibles pour ce projet achevé deux générations après avoir été démarré et à quatre mains.

Marie tricote
Marie, un tricot à la main, photographiée par Eugène.

10 commentaires:

  1. Que c'est beau ! Le diagramme parait simple et pourtant, il faut s'en sortir.
    Avec la Fée : un coup de baguette magique et l'ouvrage est réalisé et, brille de tous ses feux, enjolivé par le perfectionnisme de l'Artiste.
    - hibiscus -

    RépondreSupprimer
  2. N'importe quoi le frangin avec son Georges 5.... c'est magnifique !!

    RépondreSupprimer
  3. c'est beau! L'es belle aussi l'autre Marie. :)

    RépondreSupprimer
  4. C'est super joli et très classe. Bravo. Mamivette

    RépondreSupprimer
  5. Elles sont magnifiques tes embrasses!
    Pas de doubles rideaux chez nous mais ce très beau galon pourrait servir pour un autre projet comme un coussin.

    RépondreSupprimer
  6. Vous me faites rougir ... de plaisir avec vos commentaires:o)))
    Merci !
    Si certaines veulent réaliser ce projet, je serai ravie d'avoir un retour sur mon diagramme ;o)

    RépondreSupprimer
  7. à mon humble avis 1/2 bar. était pour 1/2 bride et non pas maille serrée. Dommage.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Cher anonyme, merci pour ta remarque.

      En effet, en première intention, j'ai crocheté avec des demies-brides , interprétant comme toi les demies.bar sauf que cela ne donnait pas le même résultat que le galon de Marie tel qu'était mon objectif

      Il est possible que Marie ait modifié les explications : non seulement le résultat fonctionne très bien avec des mailles serrées mais c'est plus fin et plus économique en fil.

      J'ai édité mon billet pour ajouter une photo qui illustre mon propos, sous le diagramme.

      Supprimer
  8. Très classieux ces embrasses, vraiment, j'aime !!! Si un jour je me décide à poser un rideau dans mon salon... Ben.. tu me feras les mêmes !!! ;-) Bisettes

    RépondreSupprimer