lundi 10 novembre 2014

Tim O'thé et Cannelle

De deux pelotes rapportées d'une journée à la bergerie de Rambouillet est né un adorable nounours d'après les explications d'Annita Wilschut.



Nécessité d’acquérir une paire d'yeux à sa convenance, je l'emmenais en vélo dans les ruelles de la Capitale jusqu'au passage Jouffroy. Juste en face du musée Grevin se trouve la boutique Pain d'Epices.

http://www.paindepices.fr/

C'est alors qu'entrant dans cette boutique, je me surprends à rétrécir, comme ma copine Alice, vous voyez ? Et en guise de boutique, je me retrouve à la porte d'un bar. Aucun client. Est-ce ouvert ? La porte semble l'indiquer. Je m'approche. Les tables propres sont entourées de chaises bien alignées, avec des nappes torchons. Le comptoir en formica n'a pas son rituel serveur essuyant des verres. L'ambiance est jaune, les lumières éclairent mal...



Quelqu'un s'adresse à moi.  "Madame, je peux vous aider ?". Aussitôt, je reprend ma taille réelle, mon nounours dans les bras, je me retourne et dis " oui, ce serait pour une paire d'yeux pour TimO'thé "
"-Mais bien sur ! De quelle taille ? De quelle couleur ?"
J'interroge mon nounours du regard mais il ne pipe pas mot, certainement intimidé. Il est tout fraichement né, à peine cousu !!!

Alors, le vendeur, les clients et tous le magasin cherchent la bonne paire d'yeux pour TimO'thé. Marron, ils seront marron. Mais tout de même, les bleus sont bien aussi, alors j'en prends une paire en plus.




Après une chouette séance photo d'essayage de paires d'yeux, nous repartons content pour une autre activité. Il reste du fil de sa fabrication, autant en profiter pour tester la teinture au thé dont tous le monde parle dans la tricot-blogosphère ! Pendant qu'un mini-écheveau mijote dans fond de thé noir russe trop fort en goût pour des papilles de fée, un autre nage dans du thé vert aromatisé à la rose et un troisième marine dans un bain bouillant avec deux cuillères de colorant alimentaire naturel pour macaron qui n'a jamais coloré aucun macaron.


Avec ces fonds de tiroir, j'ai eu des jolis résultat tout doux, pour faire une écharpe : de gauche à droite, macaron rose, thé noir, thé noir vert et nature.


Mais TimO'thé était triste, si triste que je me suis mise en quête d'un fil pour tricoter un second nounours ; par exemple, dans cet alpaga issu d'un gilet de Mademoiselle qu'elle ne porte plus. En quelques jours, la jolie Cannelle fût tricotée.


Le samedi suivant, Mademoiselle s'improvisa colorieuse de laine avec de la cannelle, du cacao et des trucs périmés du placard.



Nous avons eu une jolie surprise : le cacao VanHouten donne un joli rose pastel.


Une écharpe et un châle plus tard, Tim O'thé et Cannelle adoptèrent un poisson violet, sous l’œil attendrit de leur ami Raymond et du teckel en costard , contents de voir enfin un peu d'animation sur la commode. Ils coulent tous des jours heureux, riches de câlins d'enfants.


12 commentaires:

  1. j'adore tes talents de conteuse , Canelle et TimO'thé ont bien de la chance d'avoir une bonne fée comme toi

    RépondreSupprimer
  2. Adorable ! Je l'ai ajouté sur notre tableau Pinterest "Fée moi pas mal avec tes aiguilles".

    RépondreSupprimer
  3. J'adore l'idée de teindre avec des trucs périmés du placard.
    Tes oursons sont vraiment craquants et le lieu des photos génial.
    J'aime beaucoup aussi le poisson.

    RépondreSupprimer
  4. C'est très joli ces coloriages de laine. J'adore.

    RépondreSupprimer
  5. J'aime tout ! Ton histoire, les photos pleines de tendresse, et tes idées de teintures .
    Il me vient dess envie d'essayer "avec des trucs périmés" aussi...

    RépondreSupprimer
  6. il sont choux tes ours, feront-ils des petits ? je ne savais pas que le cacao van out... donnait un rose pastel, a tester !

    RépondreSupprimer
  7. Très bel article, on retombe en enfance, c'est plein de douceur....Adorable ce couple d'ours, bravo !!

    RépondreSupprimer
  8. Qu'ils sont mignons ces nounours et tout est si joliment dit. Quant aux teintures de Melle elles sont superbes. Vraiment bravo. Mamivette.

    RépondreSupprimer
  9. on a l'impression de glisser dans le temps dans on lit tes articles et de se retrouver dans une enfance toute en délicatesse
    pour tes teintures, fais attentions, certaines colorations ne sont pas grand teint et donc se perdent au lavage
    parfois le mordacage ( avant ou après teinture ) permet de faire tenir la teinture mais pas pour tout ce qui teinte
    le mordaçage tu peux le faire avec du sulfate de fer ( en jardinerie ) ou avec de l'alun (en pharmacie )
    sur une même teinture cela donne des résultats tout à fait différents et très intéressants
    bisous

    RépondreSupprimer
  10. Effectivement, je n'ai pas fixé la teinture parce que j'ai fait ma popote dans mes casseroles alimentaires. Je me suis contentée d'un bain de gros sel pour faire tenir grosso modo mes couleurs puisqu'elles ne seraient pas destinées à être souvent lavée.
    Aussitôt que l'on use de sulfate de fer, d'alun... on entre dans la chimie et il vaut mieux avoir du matériel adéquat. Mais cella donne envie tout de même de tenter, par curiosité !

    RépondreSupprimer
  11. Je viens de passer un très agréable moment en ta compagnie dans ce magasin qui ferait rêver n'importe quel enfant (petit ou grand). Merci

    RépondreSupprimer
  12. Et moi, j'aime infiniment vos commentaires, merci !

    RépondreSupprimer