mardi 18 juillet 2017

J'ai (encore) cousu la Datura de Deer and Doe

Titre explicite, la Datura de Deer and Doe est encore tombée de ma mac par deux fois. Après la version toile blanche portée une fois par semaine bien que la pince ne soit pas correctement positionnée, mon dressing comportait aussi une version chambray shweshwe.

Datura en wax, datura en shweshwe

Récemment offerte à ma soeurette qui vit loin-loin chez les lions, je décidais de remettre le projet sous le pied de biche. Il m'en fallait une deux autres. 

La désastreuse version Col Claudine


Malgré un début prometteur, un magnifique crêpe bleu marine travaillé impeccablement et rigidifié à l'amidon, un patron corrigé pour que la pince tombe parfaitement, une coupe vraiment soignée et l'assemblage ... Le repassage final catastrophique a eu raison de ces efforts. 

Datura en crêpe

Le fer brûlant a irrémédiablement lustré le tissu sur deux pièces du patron et en plusieurs endroits. Impossible à corriger, la tentation de découdre pour remplacer les pièces abîmées a vite été écartée pour insuffisance du métrage.

tissu crêpe lustré

Je ne suis pas amie avec le polyester, ce n'est pas ma première catastrophe du genre avec ce tissu difficile à maîtriser. Déception.

La sublime version Kigali


Plus tard, je me suis consolée en décidant d'utiliser un wax magnifique rapporté de Kigali par ma soeur, histoire de voyager dernière ma mac.

tissu wax et tissu shweshwe

Décati, il était léger, graphique... En un mot : splendide. Les découpes triangulaires allaient lui convenir à merveille. Je lui associais une popeline de coton noir pour les pièces de doublure, le passepoil et le biais, sortant de la cordelette du stock de mercerie d'Eugène. Il n'en fallait pas plus pour faire de cet ouvrage, une perfection tout à fait personnelle.

Datura en wax

Totalement dans ma zone de confort, la coupe et l'assemblage ont été une partie de plaisir. Le passepoil permettait de s'affranchir des raccords en plus d'être de belles finitions. 

Datura en wax

J'ai gardé la lisière avec le texte apparente sur le revers de la boutonnière, petit clin c'oeil aux habitudes des couseuses d'Afrique.

boutonnière wax

L'ensemble de ce projet a dû m'occuper trois petites heures d'une après-midi, tout s'enchaînant par miracle. La Datura est de loin mon modèle favori chez Deer and Doe. A faire, refaire, et refaire. Même en crêpe, parce que je suis têtue :)

1 commentaire:

  1. J'adore cette version pleine de peps et de jolis détails!
    Ma peau réactive chasse polyester et autres viscoses, que des tissus naturels donc mais certains supportent aussi mal le chaud!

    RépondreSupprimer