lundi 19 février 2018

Maïa des Wouimardis

J'ai eu la chance de tricoter en avant première le pull Maïa de Christine des Wouimardis dont le pattern est sorti la semaine dernière. J'ai immédiatement eu envie de le mettre sur mes aiguilles car il sentait bon la technique et les astuces tricot.


Du fil et des aiguilles


Initialement, ce grand pull en T, se tricote en Shetland fine d'Echappée Laine que j'aurai adoré tricoté si je n'avais pas été raisonnable en utilisant les 7 pelotes de Flora blanches destinées à devenir pull blanc cet hiver. De toute manière, la Shetland finira bien sur mes aiguilles un jour ou l'autre.


Si vous changez le fil pour de la Flora, sachez que la densité n'est pas exactement identique que pour la Shetland fine. Il y a 35% d'alpaga dans la Flora, ce qui apporte du drapé. Je recommande chaleureusement d'échiantillonner les points proposés puis de laver le résultat pour vous assurez de la matière que vous souhaitez obtenir. Non, pas la barbe ! Quitte à passer plusieurs semaines sur un ouvrage, ce n'est clairement pas du temps perdu.



Ma version tricotée en 3,25 est très souple ce qui me convient personnellement mais pour corriger la densité et obtenir une matière plus opaque, il faudra peut-être opter pour un numéro d'aiguille inférieur.


Construction et technique


Maïa est clairement un ouvrage au long court : j'ai mis deux mois et demi en le trompant allègrement avec deux paires de chaussettes, les guêtres Lutz, le début d'un Lemongrass aux aiguilles 6, un début de col en brioche... Ce principe de précaution retenu en guise de leçon,  je n'ai eu aucune tendinite. Lentement, mais surement et en variant les plaisirs.


Niveau construction, il est assez simple : un T mais, comme à chaque fois que Christine propose un modèle, il y a une tonne d'astuces qu'il ne reste plus qu'à appliquer.

Le col est très ingénieux. A partir du moment où on a fait le deuil de couper le fil du rang de mailles relevées, cela se passe sans histoire. Enfin presque. Il me fait loucher au niveau de la pointe, densité du fil oblige. Je compte l'ajuster en relevant un peu plus de mailles et remonter le tout avec un numéro d'aiguille inférieur à 2,75. L'affaire d'une soirée.

Chose amusante, je n'ai jamais eu utiliser la technique des German Short Row alors que ces derniers temps, je ne cesse de la pratiquer. C'est la meilleure méthode de rang raccourcis que j'ai pu rencontrer pour éviter les trous.


La maille générée par la méthode est appelée maille double. J'ai croisé une fois l'expression " maille tirée" mais où ?

Maïa, dans le dressing


J'ai tricoté un 42 mais le 40 aurait suffit à mon mètre soixante douze et mon 96 cm de tour de poitrine. Il est facile à assortir, le blanc est amusant avec du jean, du noir, du bleu, du gris et le col V sied bien aux généreuses poitrines. Il est top avec un jogpant, le pantalon au concept hybride de jogging en tissu de costume ou  de jersey mais coupe de pantalon classe.


Entretien


Ha ! Vous m'attendez au tournant avec mon blanc. C'est salissant ! Voici ma recette de lavage car pour cette fois, il faut rincer, ma tite dame !


Il faut préparer deux bassines d'eau tempérée puis dissoudre dans l'une, une cuillère d'Eucalan associée à du bicarbonate blanchisseur (en grain), laisser tremper pendant 10 minutes sans frotter, en foulant délicatement les endroits les plus sales. On rince dans la bassine suivante. L'essorage est effectué en machine (300 à 500 T-Min) dans un filet de protection pour éviter qu'il ne se détende de trop. Etendu à plat sur une serviette éponge ou un séchoir approprié, il ne restera qu'à passer rapidement un petit coup de rasoir à laine aux endroits boulochés.

Je suis vraiment contente de cette prise de risque. Oseriez -vous le tricot blanc en hiver ou l'ouvrage texturé au long court ?

6 commentaires:

  1. il est vraiment très beau ce pull, un beau modèle, félicitations tu le porte très bien!! a bientôt

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci :) J'avoue le porter assez souvent. Je suis fan de blanc.

      Supprimer
  2. Je ne suis pas fan de blanc et pas seulement parce que c'est salissant.
    Je l'ai fait dans le fil recommandé après avoir eu une déconvenue avec le Varek que j'ai entièrement refait avec une numéro d'aiguilles en dessous à cause de l’alpaga et de sa densité plus faible...et le 40 me va sauf peut-être un peu long pour moi qui suis petite.
    les modèles de Christine sont toujours expliqués de façon très précise.
    Au final pour moi, c'est un pull de we ou de vacances.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les pulls T sont plutôt des pulls de week-end. Ou alors d'aimer le mélange des genres : je porte beaucoup de mes gros pull T par dessus des robes en jersey.

      Supprimer
  3. Qu'est ce qu'il te va bien !!! il est très beau en blanc !
    MERCI encore pour ta confiance 😊😉

    RépondreSupprimer