lundi 25 juillet 2016

Juillet à Oléron

Làlàlà, c'est juillet déjà bien avancé !!! Certains sont en vacances, d'autres pas encore, mais si j'en crois les googlestats, vous êtes venus aux nouvelles ces derniers lundis alors que je me suis éclipsée ! Merci de votre passage en l'absence de mon édito hebdo !

Phare de Chassiron

J'ai donc transhumé. Depuis une quinzaine, l'été se conjuge avec le verbe faire : les travaux de la maison oléronaise, les projets de Shwe Chic, la boutique qui reste ouverte, ceci laissant un tout petit peu de place au tricot, un rang par ci par là. Des preuves ?


Les mains dans la peinture...


Si j'étale des litres d'enduit et de peinture sur les murs et les plafonds avec un certain ennui, je m'amuse dans le relooking de meuble même s'il demande de la patience pour toutes les étapes successives de : nettoyage, démontage, patine, séchage, finitions.

Meuble Mado

Le début du mois sa démarré avec la retape du meuble mado chiné en Charente. En attente dans "l'annexe" de la maison : il lui manque deux vitres, quelques aimants de portes, une solution pour modifier l'emplacement des chevilles de la huche à pain qui deviendra un placard.

Assez fière de mon travail, je compte bien en reparler, une occasion pour lister les produits utilisés et quelques astuces utiles.

Deux têtes d'architectes


Nous avons fait tomber les murs de l'annexe pour "y voir plus clair" car l'ensemble était une composition mal fagotée de planche, de siporex et de cloisons. La hauteur sous plafond me semble si vertigineuse que nous allons devoir faire faire l'isolation , la pose de nouvelles cloisons et la peinture : du matériel pro devient nécessaire !

travaux

Etre architecte d'intérieur est un métier bien différent : cette fois, nous devons donner des mesures précises, indiquer clairement ce que nous souhaitons obtenir, ce qui veut dire : le savoir nous-même ! L'été maturera le projet pour que le chantier démarre à l'automne.

Un pied dans la boutique.


La mac a été emportée pour avancer les nombreux projets de la boutique, mes encours de couture mais aussi pour coudre les occultants aux rideaux des chambres.

couture Brother

La couture et les projets Shwe Chic s'empilent sur le rebord des jours dans le but d'être achevés avant la fin de l'été. 

sneakers

Les sneakers du blond à chaussures noires (le plus souvent, il en a deux) à peine finies, le short coupé dans un slim  entièrement démonté en juin dernier vient de tomber de la mac.

short en shweshwe

Un poil grand, il a déjà été porté sans avoir été photographié. Bien qu'imparfait, il est riche d'enseignement et sera l'objet d'un prochain billet car je ne compte pas en rester là. L'objectif était de pouvoir copier mon short favori, celui que je traine depuis 10 ans.

short en shweshwe

Le tricot ? J'ai l'ambition démesurée de faire tomber la paire de chaussette d'Elise Dupont (qui au passage, fête ses 10 ans de blog) pour tout projet d'été.

les chaussettes d'Elise

La chaussette est un ouvrage plein d'avantages : il ne prend pas de place dans le sac, il est assez vite monté. Mignonnes comme tout, les chaussettes tricotées tiennent plus chaud que des chaussettes industrielles.

J'avais déjà mis ce genre de projet sur les aiguilles alors que je passais mes premières vacances sur l'île. Cette année là, la météo était maussade, le temps froid et humide. Pourtant nous sommes tous tombés sous le charme de ce coin de paradis, un coup de foudre familial.
Lorsqu'on aime un endroit même en cas de météo tragique, il est recommandé de s'y installer. C'est ce que nous avons fait, bien heureux d'occuper nos journées à faire, quitte à en parler un peu moins. Mais, je me rattraperai à la rentrée, c'est une promesse !

Bel été à tous !

2 commentaires:

  1. Te voilà bien occupée , voire enfermée alors qu'il fait sibeau!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. meuh non, en fin de journée, nous allons piquer une tête à la plage :) Cela reste agréable et un passage obligé mais transitoire :)

      Supprimer