lundi 21 mars 2016

Mes tricots préférés du printemps #2

Le printemps est arrivé hier. Puisque les gros pulls d'hiver seront bientôt rangés, j'ai ressorti les tricots de printemps réalisés ces dernières années.





Le Perhaps


Le perhaps de Yellocosmo est tombé en mai 2014 et affiche deux saisons de dressing.



Monté en Coast, il a pas tellement bougé, montrant quelques bouloches peu importantes.
Il n'est pas du tout mon gilet préféré même s'il est le vêtement parfait pour tenir le coup lors d'une cérémonie dans une église frigorifique. Ce qui me déplait ? Les poches baillent à l'ennui, le col si joli est une plaie à chaque mouvement, le pli creu derrière n'apporte rien et la bordure de boutonnage n'est pas pratique.


Il est à noter que le perhaps a besoin d'une laine qui se tienne vraiment bien pour conserver sa forme de veste. Même si j'adore la Coast à la folie, elle est trop molle pour cet ouvrage, peut-être que la Classique Elite Yarn préconisée donne un meilleur rendu.


Comme les deux dernières saisons, il sera là, mais pas souvent de sortie !

L'Austin Hoodie


L'Austin Hoodie a vécu : porté 3 printemps et autant d'automnes, il est la pièce de week-end par dessus un short, un jean, sous une veste de pluie. Mademoiselle me l'a même chipé une fois l'été dernier !


Tricoté en Fonty coton Nat plutôt qu'en Madelinetosh merinos light (le fil préconisé), il commence à décliner en terme de couleur : un léger jaunissement s'est emparé de la capuche, des manches et du devant. La Fonty Nat reste un fil de coton bio plutôt agréable à tricoter. 

Le modèle est top de chez top, je ne regrette aucune des modifications apportées (à lire ici ou là ). Malgré son usure, il rempile pour un autre printemps, en attendant que j'en retricote un tout pareil dans un autre coloris.

Le Kaleïdo.


On oublie que j'en ai un second sur les aiguilles depuis des lunes parce que celui ci est trop petit depuis deux ans, ce qui explique les marques de pliures.


Le fil n'a pas bougé mais vu qu'il est très peu passé en machine, ce n'est pas évident de juger de sa résistance. Le coton égyptien est par nature une matière solide et vu ce qu'il a enduré en terme de teinture et de démêlage, il est probablement de bonne qualité.


S'il passe encore en largeur, il est nettement trop court et mériterait d'être rallongé. Tricoté de bas en haut, il n'est pas si simple de lui ajouter les quelques centimètres qu'il mérite.



Les pulls d'été ne sont pas des pièces multipliées car finalement, j'en porte peu, préférant monter des châles pour toutes les saisons. Et je commence à en avoir une sacrée collection :)

1 commentaire:

  1. J'aime bien le deuxième avec son coté sweat à capuche.Les pulls d'été il faudrait le sporter comme des tee-shirts quand ils ont des manches courtes.

    RépondreSupprimer