lundi 18 janvier 2016

Ephéméride

Les jours succèdent aux mois puis aux années, ainsi va l'éphéméride. Cela fait des lunes que les cartons d'invitations ponctuent mon blog.

cartons d'invitation


Cette année, nous avons fait avec ce qui se trouvait dans nos placards, soit du matériel de loisirs créatifs hétéroclites : des cartes Pollens, du papier cadeau, des stickers ardoises, du masking tape, un stylo argent... et des carambars !

[Dans 7 jours, tu vas mettre ta soeurette qui aime les lions dans un avion parce qu'elle déménage de l'autre coté de la terre, ce qui ponctue tes journées de subits instants lacrymaux. Puis ton petit garçon aura 7 ans le 7 février... L'âge de raison dit-on. Ce ne sera pas dommage mais la contrepartie est d'entendre un peu tes quatre vérités quand tu n'en as pas besoin et de ne plus pouvoir soulever le petit blond pour faire un câlin. La contrepartie sera de passer dans la rue de Charonne sans s'arrêter pour boire un café.]

Le masking tape vient emprisonner le carambar dans la longueur, la date est écrite au feutre pendant que le futur 7 ans écrit le nom de ses camarades dans les bulles au crayon Carbothello.

cartons d'invitation carambar

Pour éviter que les enfants s'étripent à la récrée (et ce n'est pas exclut qu'ils le fassent toutes précautions prises), les cartons ont été mis sous enveloppe en papier léopard. Le gabarit est découpé sur du papier plié en 4 pour la symétrie puis dupliqué le nombre de fois nécessaire.

papier pour enveloppe carton d'invitation

[Et puis, tu souffleras tes 42 printemps au printemps. 42. Maintenant, tu sais en te regardant dans la glace ce que tu as perdu de ce que tu as gagné. Quand tu ne croises pas ta mère dans ta salle de bain le matin, tu penses à ta grand-mère qui disait que tu te jugeais trop sévèrement adolescente : "habillée d'un sac et un pot de fleur sur la tête, tu serais très bien ". Tu te dis qu'il t'a fallu devenir mère par deux fois pour lâcher du lest et t'assumer sans maquillage alors qu'à 24 ans, tu te cachais derrière des tonnes de fards.]

Un pliage de papier permet d'enfermer le carton, il est fixé par une gommette qui portera le nom de l'enfant.

pliage carton d'invitation

[Après des grandes vacances, ta grande entrera en 6eme. En vrai, cela commence maintenant : visite du collège qui porte le nom d'un artiste que tu aimes beaucoup, réunions d'informations, tout un tas de gens pour te dire que ça va bien se passer ( heureusement, dîtes ! Il fallait que je m'inquiète ?)]

Alors que, me parlant à moi-même dans mon espace intérieur bouleversé, un "maman" agacé me ramène sur l'instant. "Maman, elles étaient bien aussi, celles avec la sucette !"

Très juste ! Rien n'empêche de s'inspirer d'autres réalisations passées : la photo sucette, les cartes mains, ou l'ancestrale boite origami avec son carton d'invitation ballon... puisque le temps ne se figera pas, autant le célébrer du mieux possible ;o)

1 commentaire:

  1. Oh là là, des échéances, des questions existentielles, un ciel gris et bas...c'est le blues monday!Je ne blague pas, statistiquement parlant ce lundi de l'année est le pire pour le moral.J'adore quand les matheux font des calculs qui ne servent pas à grand chose!

    RépondreSupprimer