dimanche 18 mars 2012

"Echiantillons"

Ces derniers jours, l'été a pointé un tout petit bout de son nez, les rotavirus sont passés. Déserté l'ordinateur, déserté les tutos, le rendez-vous du mercredi, déserté les coutures en attente. Enfin, pas complétement, j'ai  fée moi-même énormément de lessive... et quelques échantillons.

Les règles rébarbatives du nécessaire échantillonnage sont les suivantes :
- Viser grand pour mesurer juste sans étirer la maille.
- Faire autant d'échantillons que de points proposés
- Laver et/ou repasser l'échantillon avant de le mesurer

L'objectif affiché de cette étape conseillée est de "réussir son projet", qu'il soit conforme au modèle. Soit. Je ne sais pas vous, mais l'étape échantillon ne doit pas durer trop longtemps (sinon je fane sur mes aiguilles), mais aussi m'apporter quelques certitudes.


Actuellement, je teste des alpaga pour mon "projet triple A" de l'été, à la recherche d'un fil idéal, proposant une matière similaire au gilet à copier. La laine Drop Alpaga, très douce est ultra laborieuse à tricoter (aig 2 et 3) et donne un rendu un peu mou, avec un manque de consistance. Par curiosité, j'ai tenté un double fil qui m'évoque immédiatement de douillettes chaussettes ou un pull en V pour Petitdoux.  
L'Alpaga Fonty a vite été écarté : trop poilue, un peu piquante même. La Schachenmayr Alpaka premium, très moelleuse, s'est révélée trop épaisse, directement attribuée à un nouvel ouvrage. Une pelote de plassard attend encore mes aiguilles n°3, mais j'accuse un certain découragement propre à l'étape de l'échantillonnage. 

Alors, pour me divertir un peu, j'ai déniché un bien joli boléro sur Ravelry. Forcément en anglais, il m'a fallu un temps pour le traduire, puis un autre pour domestiquer la côte anglaise qui n'est pas difficile à réaliser sauf si on rate une maille, un temps pour douter de mon échantillon dont le point très élastique me laissait perplexe, tenter de mettre à dimension en étirant ou sans étirer... Cela change le nombre de mailles du simple au double... forcément !

Lassée de ne savoir quoi décider, j'improvise le modèle quand même, en me disant qu'au pire, je le détricoterai pour l'ajuster au dimension de Mademoiselle Sizans ? 

1 commentaire:

  1. Moi, j'ai jamais fait d'éCHIANTillon. Et je tricote mal comme tout. d'ailleurs, je ne tricote plus. Comme quoi.

    RépondreSupprimer